Lundi 5 mars, l'EM Normandie lance la nouvelle édition du concours « redressement d'entreprise », un challenge destiné aux étudiants du programme Entrepreneurs[1], basés sur le campus de Caen. Pour la première fois, le cas réel est axé sur le rachat d'une PME par ses propres salariés : SAIRC Outillages (Soliers - Calvados). Cette SCOP[2] est un business model inédit pour les étudiants. A l'origine de ce projet d'étude original : Jacques LECHALLIER, ancien salarié devenu, en 2007, Directeur Général de la société, Anne-Claude ELLERT, Juriste conseil d'entreprise et Marc CAMPAN, Expert-Comptable associé FIDORG.

Instauré en 2009, le concours « redressement d'entreprise » offre l'opportunité aux étudiants de travailler sur un cas économique réel, a posteriori. « Ce facteur temps est particulièrement important » explique Christophe YVER. « Les étudiants basent leur étude sur les documents liés à la période de mise en redressement, un décalage chronologique qui permet ensuite à l'entreprise auditée de mettre en parallèle ses choix et leurs recommandations. Cette confrontation laisse souvent entrevoir de nouvelles pistes de réflexion intéressantes. »

En détails, leur mission consiste à identifier la cible, étudier les causes des difficultés de la société, réaliser un audit synthétique du débiteur, préconiser des mesures de restructuration concrètes en anticipant leurs conséquences sur la rentabilité et, enfin, élaborer un plan de redressement viable. Répartis en sept équipes de cinq étudiants, ils disposent de trois semaines, à temps complet, pour constituer leurs dossiers. Leurs mots d'ordre : faire preuve de réalisme et d'imagination en proposant un projet d'offre pertinent et une prospective de développement stratégique audacieuse.

Afin de les accompagner dans cette étude et les aider à cerner l'environnement et les enjeux du cas soumis, une visite de l'entreprise ainsi que deux séances de tutorat, dispensées par des professionnels, sont organisées. Restitution le 23 mars 2012, en présence de nombreux spécialistes de la thématique, chargés d'évaluer les dossiers et de récompenser le meilleur projet : expert-comptable, fiscaliste, avocat, financeurs, dirigeants…

Ce cas pratique illustre le modèle pédagogique de la formation, articulé autour d'une forte partie théorique donnant la méthodologie à adopter et de nombreux cas pratiques permettant de confronter ces acquis à la réalité du terrain.



[1] Le programme Entrepreneurs est accessible dans le cadre de la dernière année du Master Grande Ecole ou en Mastère Spécialisé (accès Bac+4/5).

[2] Société coopérative dont les salariés sont les actionnaires majoritaires.

Contact : Christophe YVER, Responsable pédagogique M2/MS Entrepreneurs
E-mail : c.yver@em-normandie.fr