De balayeur à PDG d’Areva Med, Patrick Bourdet raconte son incroyable parcours

photo_P_Bourdet_1.jpgAprès le suicide de son père quand il a quatre ans, Patrick Bourdet grandit dans une cabane au fond de la forêt landaise entre une mère alcoolique et ses compagnons violents. La misère, la brutalité et la désespérance nourrissent son enfance et son adolescence. Pour survivre, il quitte cet enfer seul et commence à travailler très jeune comme balayeur à l’arsenal de Cherbourg puis comme ouvrier mécanicien à la COGEMA où il gravit peu à peu tous les échelons. Il enchaîne les formations dont le Programme Grande Ecole EM Normandie en formation continue dont il est diplômé en 2003.

Il découvre un jour que le plomb 212 produit par Areva pourrait permettre de lutter contre le cancer grâce à la radio-immunothérapie. Anne Lauvergeon, alors présidente d’Areva lui fait confiance et il devient PDG d’Areva Med, implantée aux Etats-Unis près du National Cancer Institute de Bethesda à Washington. Sa réussite explique-t-il dans son livre, «Ce n’est pas d’être devenu PDG. C’est de n’avoir jamais renoncé, d’avoir continué à apprendre et à me construire malgré l’adversité, puis d’avoir aidé les autres à s’accomplir ».