Du 27 novembre au 8 décembre 2017, l'Institut Portuaire l'Enseignement et de Recherche (IPER) de l'EM Normandie et HAROPA - Port du Havre organisent une nouvelle session du programme de formation continue « La gestion portuaire au féminin ». 40 professionnelles francophones de 21 nationalités différentes sont réunies pour cette édition exceptionnelle financée par l'Organisation Maritime Internationale (OMI) : un chiffre record qui témoigne du fort intérêt porté à la formation.

« Nous nous réjouissons que l'OMI ait pris la décision de financer une deuxième session cette année en augmentant de surcroit le nombre de bourses, passant de 40 contre 21 en juin  dernier. Cette démarche atteste de la qualité du programme et témoigne du réel besoin en formation des femmes du milieu maritime et portuaire pour répondre aux nouveaux défis du secteur » explique Céline Rolland, Directrice de l'IPER.

Créé en 2008 afin de servir l'objectif du Millénaire N°3 de l'ONU, « Promouvoir l'égalité et l'autonomisation des femmes », cette formation est dispensée alternativement en français et en anglais et draine un public du monde entier. Après le Pakistan, le Sri Lanka, le Mexique, l'Ethiopie ou encore le Bangladesh en juillet dernier, l'IPER et HAROPA - Port du Havre accueillent des cadres du Maroc, de Guinée, du Togo, du Gabon, d'Algérie, du Cameroun, de Côte d'Ivoire, de Tunisie… mais aussi, pour la première fois, du Niger, du Burkina Faso, du Mali et de Djibouti.

Évolution de l'autorité portuaire, relations économiques entre les ports et les opérateurs privés, relations villes-ports, protection de l'environnement, enjeux de la sécurité et de la sûreté, importance de l'hinterland sont quelques-unes des thématiques abordées par les experts mobilisés pour cette session. Des visites techniques sont organisées en complément (installations du Port du Havre et de Rouen, visite d'un terminal à conteneurs, etc.) pour permettre aux professionnelles de mettre en perspective leurs nouveaux acquis avec la réalité du terrain et les appliquer au sein de leurs structures.

Depuis le lancement du programme, plus de 220 femmes ont déjà suivi la formation. Nombre d'entre elles ont ensuite pu accéder à des fonctions de directrice, de chef de division ou encore de chef de service en entreprise ou dans des instances portuaires.

Contact : Céline Rolland, Directrice de l'IPER
E-mail : [javascript protected email address]